Observatoire de l’attractivité démographique

Observatoire

Publié le 25/10/12 par Alexandre Loisnel

Les territoires auvergnats face aux nouveaux enjeux démographiques

L'étude « Les territoires auvergnats face aux nouveaux enjeux démographiques » (co-pilotée par l’INSEE, le Conseil régional d’Auvergne, et l’Agence des territoires) a été publiée le 24 octobre 2012. Elle est téléchargeable ci-dessous ainsi que sa synthèse. Cette étude est très intéressante et singulière, car elle nous propose une analyse prospective de l’évolution future de la démographie de chaque Pays d’Auvergne, selon plusieurs hypothèses. Cette étude confirme qu’à l’horizon 2040, le seul levier de la croissance démographique des Pays d’Auvergne sera l’accueil de nouvelles populations. Et si cet accueil de nouvelles populations a déjà contribué à lui seul au regain démographique récent des territoires d’Auvergne, cette étude montre qu’il faudra encore accentuer nos politiques d’accueil pour que l’intégralité des Pays d’Auvergne, même les plus ruraux, voient leur population augmenter d’ici 2040.
 
Depuis 2000, l’Auvergne a retrouvé une croissance démographique. Si les tendances récentes se prolongeaient, la population régionale pourrait croître de 8 % entre 2007 et 2040. Selon leur degré d’attractivité et l’intensité de l’étalement urbain, tous les territoires ne suivront pas la même trajectoire démographique.
 
À l’horizon 2040, deux pays (Jeune Loire et ses rivières ainsi et Issoire-Val d’Allier Sud) seraient assurés d’une forte croissance quels que soient les scenarios prospectifs retenus. Le dynamisme démographique des territoires du Grand Clermont, Combrailles/Grand Sancy, Vallée de la Dore et Vichy-Auvergne serait lié au développement de la capitale régionale et de sa périurbanisation. Les pays altiligériens du Velay et de Lafayette bénéficieraient d’une croissance proche de la moyenne régionale. Celui d’Aurillac connaîtrait une faible augmentation selon le scénario « central ». Les pays En Sologne et Bocage Bourbonnais, Nord Cantal/Saint Flour et vallée de Montluçon et du Cher devraient, quant à eux, voir leur nombre d’habitants diminuer en raison de leur attractivité plus faible et du vieillissement prononcé de leur population.

Vos réactions

Nombre de commentaires : 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Articles récents

Accueil de nouveaux arrivants

La Démarche Qualité

 

Newsletter Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Mentions légales - Contact - Conception IRIS interactive

Actu Live