La communication de l’Agence au service des territoires d’Auvergne

Communication

Publié le 31/01/14 par Gérard Lombardi

Le New Deal 2013, un évènement médiatique riche en résultats

Le 18 novembre dernier, l’Agence des Territoires d'Auvergne lançait la 2e édition du New DEAL une initiative originale pour soutenir l’emploi, comme en 2012, mais aussi l’entrepreneuriat et la création d'entreprises dans le digital. Au programme on retrouvait 200 offres d’emploi avec logement offert pendant la période d'essai, 100 offres d’entreprises à reprendre avec un accompagnement sur-mesure et 10 super résidences pour des créateurs d'entreprises digitales. Retour sur un évènement unique en France et chaleureusement salué par les médias.

Avec cette deuxième édition du New Deal, l’Agence des Territoires a cherché à transformer l’essai de l’année dernière qui avait généré des retours exceptionnels. En effet, en 2012 les entreprises auvergnates avaient réussi à pourvoir plus de 60% de leurs offres directement par le dispositif du New Deal.

Mais comment renouveler l’attention des médias sur le sujet en année 2 ? Cette année l’agence a mis les bouchées doubles : 200 offres d’emploi ont été proposées grâce au partenariat avec Pôle Emploi qui a permis d’intégrer les candidatures de salariés habitant à plus de 30 km de leur nouveau lieu de travail, une façon d ‘encourager la mobilité à l’intérieur même de l’Auvergne.

Puis se sont ajoutées 100 offres d’entreprises à reprendre sélectionnées par les partenaires consulaires et proposées avec un accompagnement exceptionnel et personnalisé en fonction des profils des candidats. Enfin un 3ème volet expérimental, baptisé New Deal New Ideas, s’est intéressé à la création sous la forme d’un appel à projets pour de jeunes créateurs de startup dans le digital.

Comme en 2012, le parti pris du New Deal 2013 a été de s’appuyer uniquement sur les médias et intéresser les journalistes pour qu’ils relaient le plus possible l’information. Le dispositif de communication est donc construit autour de deux composantes : les relations avec les médias et un site web éphémère où sont présentées toutes les offres, et où les candidats peuvent postuler. Aucune publicité payante n’a donc été utilisée. Un pari risqué qui dépend de l’actualité du moment et de l’intérêt de l’offre. La stratégie a été d’utiliser le volet « emploi » comme locomotive, et en parallèle, médiatiser séparément les deux nouveaux volets. Et bien évidemment l’actualité « New DEAL » a agit comme prétexte pour mettre en avant systématiquement les atouts du territoire, principalement à travers des interviews de témoins, d’élus et d’entreprises. Le premier bilan à ce jour est très positif.

Près de 300 médias ont déjà relayé l’information. A la différence de 2012, les retombées se sont étalées dans le temps permettant de relancer la dynamique après le lancement début décembre et ensuite en début d’année 2014. 100% des articles ont été traités avec un ton positif ou neutre, pas de commentaires négatifs. Au total on peut estimer que 265 millions de contacts potentiels ont été touchés. Des reportages pour la télévision sont encore en cours et seront diffusés dans les prochaines semaines. Mais déjà 43 interviews ont été réalisées et diffusées. Sur les 20 premiers articles, ceux des médias les plus influents, l’équivalence publicitaire est estimée à + de 590 000€.

Côté entreprises l’évaluation est aussi positive. En tout, 94 entreprises ont participé à l’édition 2013 du New Deal. Parmi celles-ci, nombreuses sont celles qui ont renouvelé l’expérience suite au bon déroulement de l’opération en 2012 : Michelin, Sopra Group, Catopsys, Limagrain, Allianz, Crédit agricole… D’autres entreprises ont rejoint le dispositif en 2013 : Reynard, ERDF, Laboratoires Théa, Openium, Perfect Memory… Un premier bilan permet d’indiquer que les entreprises sont globalement satisfaites des candidatures reçues, et sont d’ores et déjà partantes pour une participation à l’édition 2014 ! Après 2 mois d’opération, 2850 candidats ont postulé et108 postes sont déjà pourvus ! Pour le volet « reprise » 840 candidats se sont déjà positionnés sur les offres de reprise. Dans le Cantal, une offre a été consultée plus de 1700 fois et a déjà reçu 32 propositions ! Une évaluation plus qualitative sera effectuée dans quelques mois pour apprécier l’intérêt des dossiers.

Le 3ème volet concernant l’appel d’offres pour la création de startups digitales a recueilli plus de 110 candidatures. Le comité de sélection se réunira en février pour décider des 10 heureux élus.

Dispositif performant pour recruter de nouveaux salariés et de nouveaux porteurs de projets, le New Deal est aussi un outil de communication pour entretenir la notoriété de l’Auvergne dans les médias.

  Articles associés

New DEAL : le village d'Auzon au Sept à Huit de TF1

Pour son édition 2013, le New DEAL a encore fait l'unanimité dans tous les médias. […]

Vos réactions

Nombre de commentaires : 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Articles récents

Accueil de nouveaux arrivants

La Démarche Qualité

 

Newsletter Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Mentions légales - Contact - Conception IRIS interactive

Actu Live