Observatoire de l’attractivité démographique

Observatoire

Publié le 28/09/10 par Alexandre Loisnel

L’impact économique des nouveaux arrivants en Auvergne enfin mesuré !

L’Agence des territoires, en collaboration avec le Cemagref, a réalisé une étude sur l’impact économique des nouveaux arrivants en Auvergne entre 2001 et 2006. Bilan.
 
Depuis 2005, l’Agence des territoires se consacre à l’accueil de nouvelles populations. Pour faciliter l’accueil et la prise en charge de nouveaux actifs elle a crée des dispositifs tels que les résidences d’entrepreneurs. Mais l’impact économique des nouveaux arrivants en Auvergne n’avait jamais été mesuré.
 
Dominique Vollet, chercheur au Cemagref, s’est intéressé à cette question en collaboration avec Stéphanie Frobert et Alexandre Loisnel de l’Agence des territoires et l’aide d’étudiants en master Droit, Economie, Gestion des Collectivités Locales, parcours Economie et ingénierie du tourisme de l’Université d’Auvergne.
 
L’étude intitulée « Les nouveaux-arrivants dans les territoires d’Auvergne : un impact économique de plus en plus significatif et différencié » est le fruit de la collecte et de l’analyse de données démographiques et d’attractivité.
 
Les principaux résultats sont les suivants :
 
•Si on compte les nouveaux arrivants sur 5 ans, ce sont en moyenne 70 millions d’euros qui sont directement dépensés sur les pays la 5ème année par les nouveaux arrivants, ce chiffre variant de 20 millions d’€ pour les pays les moins attractifs à plus de 300 millions d’€ pour les pays les plus attractifs comme le Grand Clermont.
 
•Mais si on calcule les dépenses pour 100 nouveaux arrivants sur chaque pays, cette hiérarchie des pays change car on tient davantage compte des catégories socio-professionnelles de ces 100 nouveaux arrivants, qui sont spécifiques de chaque pays. Ainsi, comme les étudiants ont de plus faibles revenus que les autres catégories par exemple, on note que 100 nouveaux arrivants dans le Grand Clermont ont un impact économique plus faible (700 000 €) que 100 nouveaux arrivants dans d’autres pays (950 000 € pour Vichy), car le Grand Clermont attire beaucoup d’étudiants. En moyenne, 100 nouveaux arrivants sur 5 ans dépensent 900 000 € la 5ème année par Pays.
 
•Pour l’emploi, on montre que les nouveaux arrivants contribuent à créer ou maintenir en moyenne 6% de l’emploi local si on tient compte des effets directs et des effets induits.
 
Pour accéder à l’ensemble de l’étude et à l’analyse par territoire, téléchargez l’étude ci-dessous.

Fichiers associés

Vos réactions

Nombre de commentaires : 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Articles récents

Accueil de nouveaux arrivants

La Démarche Qualité

 

Newsletter Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Mentions légales - Contact - Conception IRIS interactive

Actu Live