Observatoire de l’attractivité démographique

Observatoire

Publié le 06/07/17 par Alexandre Loisnel

L'attractivité démographique des territoires d'Auvergne-Rhône-Alpes

L'Agence sort sa 13ème étude en partenariat avec l'INSEE, à télécharger ici (communiqué de presse ici).

Cette nouvelle étude, intitulée "Attractivité démographique : un enjeu pour les territoires en difficulté de la région", met à jour nos études précédentes et permet à l’Agence de mieux connaître l’attractivité des territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et leurs nouveaux arrivants.

Communiqué de presse  :

Les villes, destination privilégiée des nouveaux arrivants

Au cours de l'année 2012, 160 000 personnes sont venues s'installer en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce volume d'arrivées est relativement faible par rapport à l'ensemble de la population. Les nouveaux arrivants sont plutôt jeunes, qualifiés et s'installent surtout en milieu urbain, là où se concentrent les établissements d'études supérieures et les emplois qualifiés. Le Rhône accueille plus du quart des nouveaux arrivants, l'Isère et la Haute-Savoie en accueille beaucoup également (plus d'un quart à eux deux).

Des territoires perdent des habitants…

Un quart des territoires de vie de la région perdent des habitants. Ce sont le plus souvent des zones rurales et montagneuses et notamment à l'ouest et au sud de la région. Le déficit de naissances par rapport aux décès en est souvent la cause. De nouvelles personnes s'y installent mais ne compensent pas ce déficit même si dans certains de ces territoires, elles sont plus nombreuses que les partants. C'est le cas des villes comme Moulins, Aurillac, Saint-Flour et plus généralement le Cantal. Les retraités sont surreprésentés parmi les nouveaux arrivants. Et les actifs sont pour la plupart employés à l'image de la population active de ces territoires.

…d'autres en gagnent grâce à l'accueil de nouveaux habitants

Certains territoires voient leur population augmenter malgré un solde naturel négatif. Ils se situent à l'est de la Drôme, en Ardèche et dans l'ouest de la région. Les nouveaux arrivants y sont plutôt âgés, de condition modeste et en couple. Ces territoires attirent aussi des ménages avec enfants. Toutefois, leur attractivité auprès des cadres et professions intermédiaires est difficile. À la question de l'attractivité résidentielle s'ajoute donc la question des activités économiques nouvelles qui peuvent s'implanter dans ces territoires éloignés des métropoles.

 

Fichiers associés

Vos réactions

Nombre de commentaires : 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Articles récents

Accueil de nouveaux arrivants

La Démarche Qualité

 

Newsletter Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Mentions légales - Contact - Conception IRIS interactive

Actu Live