ARDT Auvergne

Agence au service des territoires

Publié le 28/02/11 par Emmanuelle Blanc

Auvergnelife.tv et OCAPA : des outils pour évaluer les potentialités d’installation et de la demande des porteurs de projet

Le site auvergnelife.tv enregistre une fréquentation annuelle de 400 000 visiteurs. Mais que trouvent exactement les visiteurs, les offres en ligne correspondent-elles à leur demande ? Quelles sont les offres les plus attractives ? La base de données OCAPA et le suivi des offres auvergnelife.tv permettent d’apporter quelques éléments de réponse.

Parmi les 250 offres services+ qui sont en moyenne en ligne, on constate que 60% sont des offres de reprise / gérance (commerce, artisanat, agriculture, …) et 40% des offres de locaux vacants.

1- Répartition des offres par secteur d'activité

Dans les offres de transmission/reprise, le secteur de l’hôtellerie-restauration est majoritairement représenté (22%). Concernant les offres de bâtis vacants, il est important de souligner que peu d’entre elles sont qualifiées (7%). Quand elles le sont, il s’agit principalement de bâti de caractère proposés pour la création d’activité touristique sans pour autant que le potentiel économique soit avéré. Autrement dit, quasiment une offre sur 4, est une "coquille vide" qui ne montre pas les potentialités de création et de développement des territoires. Quelques offres (4 soit 1,5%), portant dans leur intitulé la mention "Potentiel d’activité" émergent. Ces offres mettent en avant les besoins du territoire dans un secteur d’activité précis.

En 2010, 156 offres ont été créées et 106 ont été pourvues dans le même temps. La durée moyenne de diffusion d’une offre est de 9 mois et 10 jours. Il est intéressant d’observer que :

  • Les offres pourvues en moins de 4 mois sont des offres de gérance, nécessitant peu d’investissement. De plus les offres de gérance ont généralement un logement intégré, ce qui facilite la venue sur le territoire. 
  • Les offres pourvues entre 4 et 9 mois sont des gérances ou des fonds de commerces pour lesquelles le profil du repreneur a bien été qualifié, notamment par le biais des diagnostics des consulaires. 
  • Les offres pourvue en 9 mois et plus sont soit des locaux, soit des reprises d’activités nécessitant un investissement important. On compte parmi ces offres, les hôtels-restaurants demandant des mises aux normes. Pour les locaux, la durée de diffusion supérieure à la moyenne s’explique par le fait que les porteurs de projet travaillent en priorité sur le projet d’activité avant de rechercher un lieu d’implantation. On remarque également que les locaux pourvus le sont par le biais du bouche à oreille local plutôt qu’à la diffusion sur auvergnelife.tv.

Les offres non pourvues ou en ligne depuis plus de 18 mois, sont 

  • Des locaux non qualifiés ; 
  • Des terrains et des locaux situés en zones d’activités. 
  • Des offres de reprises demandant un investissement important de la part du porteur de projet (travaux, mise aux normes, etc.)

Et du côté des demandes alors ? En 2010, ce sont en moyenne 26 personnes qui sont inscrit chaque semaine sur le formulaire "Lancez-vous" du site auvergnelife.tv. On observe que depuis 3 ans la répartition entre les projets de création, de reprise et de gérance est stable. La proportion entre les projets de création et de reprise est quasiment égale. On peut souligner que si on ajoute les projets de reprise et de gérance, on retombe sur les mêmes pourcentages de répartition création/reprise que les offres. (Voir § ci-dessus)

2- Typologie des projets

Du point de vue de la répartition des demandes selon le secteur d’activité, le commerce (Secteur l’hôtellerie restauration confondu) est le secteur le plus demandé, suivi de l’artisanat, du tourisme et des services aux particuliers.

JPG - 30.9 ko

3- Profil des projets par activité

Pour l’origine géographique des contacts, on peut constater qu’une grande majorité des porteurs de projet inscrits dans OCAPA résident déjà en Auvergne. Cette tendance s’explique en partie par le fait que les nouveaux arrivants prennent contact avec le réseau d’Accueil Auvergnat pour leur démarche de création/reprise une fois installées en Auvergne.

Pour les contacts extérieurs à l’Auvergne, beaucoup de demandes viennent de la région parisienne. On enregistre également un nombre significatif de porteurs de projet du Nord Pas de Calais, ou du sud de la France (Var, Bouches du Rhône). Ces chiffres confirment les tendances des flux migratoires observées à plus grande échelle.

JPG - 53.1 ko

4- Origine géographique des contacts

 

Vos réactions

Nombre de commentaires : 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Accueil de nouveaux arrivants

La Démarche Qualité

 

Newsletter Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Mentions légales - Contact - Conception IRIS interactive

Actu Live